menu
Actualités Nice  

Knap : étudiants à #SUPDEWEB Nice : ils inventent le chariot connecté

Published 28 March 2018

Dylan Letierce et Jonathan Malgogne viennent de créer leur start-up, Knap, un chariot connecté pour faire ses courses sans passer par la caisse. Incubés à MonacoTech, ils ont signé un partenariat avec l’entreprise Caddie grâce à l’intervention de Xavier Niel.

Au fond, créer sa start-up, ça paraît assez simple : « On part d’un problème et on essaie de le résoudre », expliquent Dylan Letierce et Jonathan Malgogne, étudiants à #SUPDEWEB Nice et fondateurs de la start-up Knap, un chariot connecté pour ne plus passer par la case « caisse et file d’attente ». Une démarche à laquelle ils sont habitués dans le cadre d’études de cas et de challenges imposés durant leur cursus. Mais pour que l’exercice étudiant se transforme en projet professionnel, il y a deux grands pas à franchir : avoir LA bonne idée et l’envie d’entreprendre. La fibre entrepreneuriale, c’est ce qui animent les deux acolytes. Originaires de familles commerçantes, ils rêvent depuis toujours de monter leur propre entreprise.

 

start up innovation knap chariot connecté caddie

 

Knap, un chariot connecté pour aider le quotidien

 

Quant à la super idée, elle est apparue lors d’une expérience de la vie quotidienne : « En allant faire ses courses, Jonathan s’est dit qu’il était impensable qu’en 2017 il faille encore attendre à la caisse des supermarchés », se rappelle Dylan qui précise que l’on passe 6 mois de sa vie à faire la queue. Les deux étudiants font alors le tour des solutions existantes : la détection des produits via une étiquette comme chez Décathlon ? Trop cher et pas adapté à la grande consommation. Des magasins sans caisse comme Amazon Go ? La technologie n’est pas encore efficace. Alors quoi faire ? « C’est là que jai eu l’idée de créer un chariot connecté qui reconnaîtrait les produits et les facturerait via une application mobile sur laquelle on pourrait payer », décrit Dylan.

Ni une, les deux, les deux niçois se lancent dans l’aventure entrepreneuriale avant même la diplomation. « On ne voulait pas attendre mais profiter d’avoir du temps pour se consacrer à ce projet. Et puis, il faut faire les erreurs le plus vite possible pour apprendre plus vite », justifie Dylan. Les choses s’enchaînent rapidement : « Grâce à nos cours à #SUPDEWEB, nous connaissions les premières étapes de création d’une entreprise, c’est-à-dire réaliser un benchmark, établir un business model, créer un planning de développement, etc. » Puis, ils envoient une vidéo de présentation pour participer au concours pour étudiants entrepreneurs à Nice, Hackjam, et remporte le prix décerné par le nouvel incubateur MonacoTech.

Knap éveille l’intérêt de Xavier Niel

 

Dylan Letierce et Jonathan Malgogne fondateur knap chariot connecte xavier niel caddie

 

L’histoire prend alors un tournant incroyable — si elle ne l’était pas déjà avant — le jour de l’inauguration de MonacoTech. Dylan et Jonathan pitchent quelques minutes devant Xavier Niel, co-fondateur de l’incubateur. Ça aurait pu s’arrêter là. Seulement, quelques jours plus tard, l’arrivée d’un mail va précipiter les choses : « Xavier Niel voulait nous mettre en relation avec le PDG de Caddie, une entreprise de renommée internationale, intéressée par notre technologie, se souvient Dylan, encore abasourdi. Nous sommes allés le voir pour lui présenter notre projet. Nous sommes en cours de signature d’un partenariat. »

Pour le moment, les deux entrepreneurs sont à la recherche de fonds d’investissement (entre 300 et 500 000 €) pour leur permettre d’avancer dans leur calendrier de développement. Au programme : les premiers tests en magasin d’une centaine de prototypes en septembre 2018 puis le développement en été 2019 d’un millier de chariots connectés dans une dizaine de grandes surfaces dans les Alpes maritimes et en Alsace. Le duo ne compte pas s’arrêter là et regorge d’idées pour améliorer leur produit comme un GPS pour aiguiller le consommateur dans les rayons en fonction de sa liste de course ainsi que des conseils personnalisés en fonction de son régime alimentaire et de son stock personnel.

Bonne chance pour la suite !