menu
Actualites Bruxelles  

Aline Prevot, étudiante, bloggeuse et déjà en CDI !

Published 4 April 2018

Et si votre blog devenait votre porte d’entrée dans le monde professionnel ? C’est ce qui est arrivé à Aline Prévost, étudiante en M1 e-commerce à #SUPDEWEB Bruxelles et embauchée en CDI chez purnatural.be.

Après une licence en LEA en France et un stage en webmarketing en Belgique, Aline Prévost poursuit ses études en M1 e-commerce à #SUPDEWEB Bruxelles. Mais c’est surtout son blog qui lui permet d’apprendre le métier, de générer des revenus et même de signer un CDI.

Pourquoi poursuivre vos études en Belgique ?

A l’origine, je voulais continuer avec un master universitaire en France mais la faculté propose très peu de formations en marketing et communication digitale. J’ai fait des recherches à Bruxelles pendant mon stage et c’est comme ça que j’ai trouvé #SUPDEWEB Bruxelles. J’avais envie de rester à l’étranger et la Belgique me semblait être un bon compromis.

Pourriez-vous nous parler de votre blog ?

J’ai créé il y a deux ans le blog Bioté naturelle dans lequel je partage mes recettes de cosmétique et prône l’écologie et le zéro déchet. Ça a plutôt bien marché. Au bout d’un an, plusieurs marques m’ont m’envoyé des produits pour que j’en parle. J’ai alors consacré de plus en plus de temps à mon blog et mon contenu a commencé à prendre de la valeur. J’ai même développé une communauté importante sur Instagram. J’ai alors souhaité officialiser cette source de revenus en créant mon autoentreprise. Désormais, grâce à ce statut, je crée du contenu sponsorisé pour mon blog et propose mes services en création de site Internet et stratégie de communication digitale.

 

bioté naturelle Aline Prevost

 

Aviez-vous prévu un tel succès ?

S’il y a deux ans, on m’avait dit que créer un blog aurait un tel impact sur ma vie, je ne l’aurais pas cru. Au début, mon blog me permettait juste de partager ma passion. Et puis, au fur et à mesure, j’ai pu découvrir notamment grâce à cette activité la gestion commerciale et le marketing digital. C’est devenu une activité professionnelle à part entière qui m’a permis d’acquérir une certaine maturité. C’est vrai que cela fait beaucoup de travail, mais on apprend à gérer et à s’organiser. Aujourd’hui, je suis même étonnée car j’arrive même à avoir des moments pour moi.

C’est d’ailleurs grâce à votre blog que vous avez obtenu un CDI avant même l’obtention de votre diplôme…

L’e-shop purnatural.be m’a en effet recrutée grâce à mon blog. Nous avions déjà noué des partenariats ensemble. Après l’obtention de mon M1, je m’occuperai de toute la partie webmarketing, du community management et de la gestion du site e-commerce.

Pourquoi accepter cette proposition et ne pas continuer à vivre de votre activité de bloggeuse ?

Je me suis dit que je pouvais pour le moment combiner les deux. Le poste que me propose purnatural.be rejoint tout ce que je recherchais : un travail dans le secteur du webmarketing et du e-commerce associé à mes valeurs personnelles (le cosmétique naturel et le bio). Si j’avais attendu la fin de ma formation, je pense que je n’aurais pas eu la même facilité pour trouver un emploi qui me correspondait. J’aurais sûrement choisi par défaut.

 

Aline prevot supdeweb bruxelles ecole web digital

 

Où rêveriez-vous travailler dans les années à venir ?

J’aimerais avoir mon propre site de e-commerce pour vendre, pourquoi pas, mes propres produits. Être à son compte procure une liberté extraordinaire ! On peut faire ses propres choix et ne pas avoir de contraintes en termes d’horaire ou de lieu de travail.

Que retenez-vous de vos études à #SUPDEWEB Bruxelles ?

Ce qui m’a décidé à choisir #SUPDEWEB Bruxelles, c’est la possibilité de faire un stage de 8 mois. C’est rare de pouvoir faire un stage aussi long ! J’ai aussi beaucoup aimé les trois semaines d’intensives que nous avons suivi en début de cursus. C’était très enrichissant avec des intervenants de très bonne qualité. Les intervenants dans leur intégralité sont un vrai atout. Ce sont des professionnels qui pratiquent tous les jours. En revanche, la formation est très généraliste et on peut avoir l’impression d’être un peu touche à tout sans se spécialiser. Pour approfondir, c’est à nous de le faire. Cela peut frustrer certains, pour ma part, c’est ce que je fais et que j’aime bien faire.

Un conseil pour les étudiants ?

N’ayez pas peur de vous lancer et de faire les choses vous-même. Créez votre blog, essayez de faire un site vous-même, tenez une page Instagram ou plein d’autres choses encore. Quand vous rencontrerez un petit problème, vous devrez chercher vous-même la solution. C’est comme ça que vous apprendrez le plus et vous serez fier d’avoir réussi. Faire les choses soi-même, c’est aussi ce qui apporte le plus de valeurs à un CV et à sa vie professionnelle en général.