menu
Actualités Paris  

Hackathon #SUPDEWEB Paris, édition 2019

Publié 5 novembre 2019

C’est désormais un véritable rite de passage, le Hackathon de rentrée #SUPDEWEB Paris s’est déroulé du 7 au 11 octobre 2019. L’idée étant de prendre tous les étudiants de #SUPDEWEB de BAC +1 à BAC +5 et de toutes les spécialisations afin de les faire se rencontrer et échanger, c’est ainsi l’opportunité pour les anciens de mettre en application toutes les compétences apprises et aux nouveaux de voir leurs perspectives d’évolutions pour les années à venir.

Ils ne sont pas trop de 10 par équipe pour concevoir en une semaine une recommandation comprenant un axe stratégique marketing, le choix de la forme la plus appropriée du produit, les partis-pris en webdesign et UX et la stratégie de communication.

Cette édition, c’est la Fédération Internationale des Droits Humains ou FIDH qui a briefé les étudiants sur une thématique sociétale. Action en justice, responsabilité des entreprises et notoriété de l’ONG étaient les trois pistes à explorer par les groupes d’étudiants. Des sujets forts à traiter dans un contexte de société confrontée à une demande de profonds changements.

Grande gagnante du Hackathon #SUPDEWEB 2019  avec son équipe composée de Caroline Dos Santos Chaves, Romain Gabas, Alexandre Gublin, Nikama Karamoko,       Gabriel Dommergue, Paul Comte, Manca Drouant, Vincent Girard et Ines Anglionin, Julia Godefroy insiste sur le fait que pour elle, bien qu’elle soit cheffe de groupe, il n’a jamais été question d’individualité, dès le choix du brief jusqu’à la présentation finale, tout le projet a été réalisé en totale coopération sur un pied d’égalité entre chaque membre de l’équipe.

“On a d’abord effectué un vote durant lequel chacun pouvait défendre son point de vue pour choisir sur quel sujet on travaillerait pendant cette semaine de Hackathon.”

Julia nous explique que son groupe a choisi d’orienter la stratégie vers le sujet suivant : Montrer à la population qu’il est possible d’agir aux tribunaux contre les injustices et les manquements aux droits humains.” 

Un vaste projet pour seulement une semaine de travail, mais la tâche ne leur fait pas peur. Organisation, répartition des tâches en fonction des compétences, personne dans son groupe n’est laissé pour compte et chacun participe au projet et apporte sa pierre à l’édifice.

On est parti sur un concept s’appuyant sur les mouvements #balancetonporc et #metoo, de là est né HuMind, une plateforme lié à la FIDH pour aider/convaincre les gens à prendre part au mouvement. Pour faire découvrir la plateforme, notre idée était de créer une on voulait une opération qui marque les esprits, on a pensé alors à des boîtes blanches à vous de juger dans lesquelles le public entrerait afin d’être sensibilisé aux injustices qui se passent dans le monde, à leur sortie de l’expérience, le choix d’apporter leur voix au mouvement leur est alors proposé

Julia évoque aussi son alternance chez Handicall Communication, une entreprise adaptée dans laquelle tous les conseillers sont en situation de handicap. Une expérience qui lui a permis lors du hackathon d’aborder avec aisance l’évocation de sujets sensibles.

Arrive alors la grande épreuve finale, la présentation du projet devant plus de 200 élèves au cinéma Majestic Passy. Un moment de prise de parole important pour les étudiants désireux de défendre leur travail. 

Pour la présentation finale, tout s’est fait naturellement, la communication dans notre équipe était tellement fluide que malgré le fait qu’on ait pas eu le temps de répéter, notre discours était cohérent car l’information circulait bien dans le groupe.

De cette semaine pleine de défis, Julia en retiendra surtout l’esprit d’équipe qui s’est développé dans son groupe, le fort besoin d’organisation et de motivation pour guider une équipe de 10 personnes sur une semaine de rush et le sentiment d’être le relai pour une nouvelle génération d’étudiants #SUPDEWEB Paris.

Même si le podium n’accepte que trois équipes, le Hackathon c’est en tout une quinzaine d’équipe et 150 étudiants qui n’ont pas démérité et ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Une semaine intensive à partager, interagir, apprendre et évoluer ensemble. Une expérience qui les accompagnera pendant de nombreuses années.