menu
Actualités Toulouse  

YES GO GIRLS, promouvoir l’entreprenariat féminin.

Publié 4 décembre 2019

Aurore Correa et Lucille Soulard, étudiantes à #SUPDEWEB Toulouse ont lancé YES GO GIRL, une initiative pour développer l’entrepreneuriat féminin dans leur région. Aurore nous raconte l’histoire de leur projet.

Peux-tu nous raconter ce que tu fais et comment est née l’idée de YES GO GIRLS ?

Aurore : J’ai 26 ans, actuellement à  #SUPDEWEB en M1 à Toulouse après avoir effectué les trois premières années en Bachelor.
Tout est parti d’une affiche. L’année dernière avec Lucille nous étions dans la même classe. Dans un cours de graphic design, nous devions créer une affiche d’événement fictif. On est parties sur des valeurs qui nous plaisent et nous correspondent et nous sommes donc parties sur l’entrepreneuriat féminin. On avait déjà tout de créé au bout de 4h donc on s’est dit qu’on pouvait carrément pousser le projet plus loin.

Peux-tu nous raconter le principe de YES GO GIRLS ?

Aurore : On organise des afterworks sur la région Toulousaine pour parler de l’entrepreneuriat féminin, on contacte trois cheffes d’entreprise sur Toulouse ayant lancé leur boîte dans la région et on les invite partager leurs expériences. Le public est composé de femmes qui veulent se lancer et d’autres qui sont juste curieuses, le but est de faire le tour de tous les sujets de l’entrepreneuriat et de donner envie aux femmes de sauter le pas. Les soirées se déroulent en deux temps, d’abord les entrepreneuses vont parler de leur parcours de manière spontanée avec un temps de questions spontanées de la part du public. Ensuite un cocktail pour permettre aux personnes d’échanger plus d’informations, tout le monde se rencontre, ça fait rendez-vous de copines. Ça permet aux participantes de se créer un vrai réseau et de se soutenir mutuellement.

Quel constat vous a donné l’idée et les premiers résultats pour cette initiative ?

Aurore : En fait quand on a lancé YES GO GIRLS, on savait qu’il y avait des choses à faire sur Toulouse mais on ne connaissait pas vraiment tout l’environnement, on a été invitées par un organisme qui prône l’entrepreneuriat féminin et on a pu rencontrer tous les autres réseaux toulousains. Au départ, nous étions 35 et maintenant nous sommes 50. Nous ne voulons pas dépasser ce nombre car nous préférons privilégier les échanges et favoriser le réseautage.


Vous pouvez retrouver et suivre YES GO GIRLS sur Instagram @Yesgogirls