menu
Actualités Paris  

Un hackathon géant à #SUPDEWEB Paris

Published 22 October 2018

Afin de créer des liens entre les différentes promotions, les étudiants de #SUPDEWEB Paris ont participé à un hackathon maison. Répartis en équipes mélangeant les niveaux d’études, ils ont eu une semaine pour travailler sur la création d’un site ou d’une application.

Voilà un début d’année qui commence à toute allure pour les étudiants de #SUPDEWEB ! A peine de retour sur les bancs de l’école qu’ils ont déjà été plongés dans le vif du sujet à travers une semaine de Hackathon. Le lundi 8 octobre, les 200 étudiants, toutes promotions confondues, ont ainsi découvert qu’ils avaient jusqu’au vendredi pour imaginer un site ou une application sur une des problématiques suivantes : le réchauffement climatique, le harcèlement scolaire et le bien-être au travail.

Un hackathon pour favoriser les liens entre promotion

Pour relever ce défi, les étudiants ont été divisés en 18 équipes d’une dizaine de personnes, avec dans chaque groupe au moins un représentant de chaque promotion. « La majorité de nos étudiants sont des apprenants et ne sont à l’école qu’une fois par semaine. Ils n’ont pas le temps de faire connaissance. En les réunissant tous pendant une semaine, nous voulions créer une émulation entre eux. Pour les nouveaux étudiants, c’était aussi l’occasion de leur montrer ce que l’on attendra d’eux pendant leur formation », précise Eric Mortureux, responsable pédagogique. Pour faciliter la collaboration et répartir les tâches, un chef de groupe et deux chefs de projets ont été désignés dans chaque groupe.

Après une semaine de réflexion, brainstorming et création, les étudiants devaient être capables de présenter un concept, les différentes fonctionnalités du site ou de l’application, son design, le ton et un plan de visibilité. Les présentations se sont déroulées le vendredi au cinéma Majestic Passy. Chaque groupe a dévoilé son projet devant l’ensemble de l’école et un jury composé de professionnels et intervenants (Vincent Fargeas, chef de projet social media, Jeremy Serval, creative technologist, Yohann Coualan, développeur full stack) ainsi que des membres de la pédagogie (Géraldine Vegezzi et Eric Mortureux).

Un serious game contre le harcèlement à l’école

A la fin de la journée, les membres du jury ont désigné leur projet coup de cœur. Il s’agit du projet « Sauve ton pote ». L’idée est de sensibiliser au harcèlement scolaire à travers une expérience en immersion éducative et ludique : un serious game pour découvrir les différentes facettes du harcèlement. Ils ont complété cette expérience digitale avec la création d’un escape game sur le même sujet.

D’autres projets ont également attiré l’attention du jury, notamment sur la thématique du réchauffement climatique. Avec « Beecom », les étudiants ont proposé la création d’une vraie dynamique au sein de l’éducation nationale afin de sensibiliser les plus jeunes aux dangers et aux changements de comportements à adopter. Avec le projet « Hand 2 end », les étudiants ont proposé de leurs côtés une application pour permettre aux particuliers de se porter volontaires le plus facilement et rapidement possible pour aller aider les populations touchées par les catastrophes naturelles.

 

Félicitations à l’équipe « coup de cœur du jury » :

  • Violaine Bescou
  • Héléna Giles
  • Flore Gontier
  • Cyril Aernoudts
  • Léopold Mortain
  • Benjamin Baloul
  • Anthony Bedel
  • Guy Aristor